Retour sur les interclubs Nationale 2


 

Un départ en car de bonne heure un dimanche matin direct Rennes : c’est ça les interclubs ! Tout commence bien, malgré de petites inquiétudes (quelques pannes de réveil) l’équipe est quasi complète au départ de Rouen. Lors de la traditionnelle revue des troupes et estimation des points, notre potentiel est estimé à 40 000 points avec la ferme intention de se maintenir en N2.

Sous le soleil, le match commence sous le soleil par la marche et la victoire d’Emmanuel Boulay de retour de blessure. Ensuite les performances s’enchainent jamais éloignées des objectifs mais souvent légèrement en deçà des prévisions. La fin de réunion est assez stressante avec les relais où tout peut encore se jouer. Mais le verdict tombe avec une 6ème place et un total de 39475 points. Le maintien semble alors bien loin et ne dépend plus de nous mais de l’autre match. Il tombera rapidement dans le car avec la confirmation de notre descente en N3. Ce résultat décevant ne traduit pas l’implication des athlètes à faire leur maximum pour grappiller des points : tout le monde s’est donné à fond mais il n’y a pas eu le petit déclic, le petit coup de pouce qui fait le gros total à la fin de la journée. Notre total reste similaire à celui de l’an dernier (39523 points) mais si nous étions 3ème l’an dernier avec 1 seule équipe avec un total supérieur à 41000 points, cette année nous nous classons 6ème avec 5 équipes dont le total est supérieur à 41000 points. Il n’y a donc rien à redire à cette relégation en N3 nos athlètes ont donné le meilleur mais les autres étaient plus forts. La saison prochaine, cette jeune équipe 2 aura toutes les ressources pour que la montée en N2 soit une simple formalité.

Coté sportif Soulignons les performances de : Charlie LEJEUNE sur 200 m 26’’ 97, de PAULE-MAMIYA MOUNZONGA-MAKANGA également sur 200m 28’’ 59 ;. En demi fond, bon temps pour William APPERE sur 1500m avec 4’16’’56 et pour le secteur « sauts » en longueur 6m35 pour Luka NOYON, 4m à la perche pour Laurent LEBLANC et 1,45m en hauteur pour Pauline VASSEUR.

Un grand merci à ceux et celles qui ont dépanné sur des disciples parfois loin de leur épreuve préférée, à nos officiels et coachs.

Catherine Mailhac