Magnifique coupe de France pour le R2MA

Magnifique coupe de France pour le R2MA


Magnifique week-end pour le R2MA lors de la Coupe de France à Salon de Provence avec 2 records du club et un titre !

La belle histoire du R2MA avec la Coupe de France s’est poursuivie cette année encore. Pourtant, les chances de succès étaient plutôt maigres suite à la décision du président François Pesquet de n’envoyer que deux équipes dans les Bouches-du-Rhône, jugeant que Salon-de-Provence était bien trop excentré pour un événement national. Mais si le 4×1000 cadets n’a pu faire mieux que 12e (malgré un nouveau record du club en 10’48’’91), les lanceuses de poids de la rive droite ont décroché la médaille d’or. Une petite surprise.

On retrouvera nos cadets prochainement sur le cross. Un grand bravo à Guillaume Brasselet, Alexandre Didion, Léo Dupré et Gracieu Misseba ainsi qu’à leur coach François Massé !

Trois cadettes dans l’équipe

« On venait avec l’idée de s’installer sur le podium, mais de là à se voir gagner, on n’y croyait pas forcément », explique ainsi l’une des trois cadettes de l’équipe, Florence Grégoire. La perspective de la victoire s’est, de plus, dessinée en toute fin de concours puisqu’Estelle Solloy (13,48 m, nouveau record personnel) et la vétérane Michelle Philippe (11,12 m, meilleure performance de la saison) ont réussi leur meilleur jet lors du dernier essai. « Jusqu’au dernier moment ça a été tendu, confirme Grégoire auteur, elle aussi, d’un nouveau record personnel (12,40 m). Nous n’étions pas à l’abri d’une contre-performance et puis finalement, c’est passé. On est vraiment contentes car la concurrence était relevée. » En effet, pour se hisser sur la plus haute marche du podium, R2MA a dû prendre le meilleur sur les clubs d’Aix-les-Bains et de Lyon. Une performance d’autant plus notable que les Rouennaises présentaient, de loin, l’effectif le plus jeune. « Trois cadettes ? Oui, on était les seules, confirme une Florence Grégoire, plutôt à l’aise au disque (elle est double championne de France cadette) et au javelot. Mais, j’ai tout donné pour l’équipe et je suis assez contente de ma performance d’autant que je restais sur peu de séances d’entraînement dans cette discipline. »

Désormais, elle et ses coéquipières vont préparer la saison hivernale avec en point de mire les championnats de France où ces trois brillantes cadettes tenteront de réussir avec brio leur passage chez les juniors.

Paris-Normandie

JEAN-PIERRE HERANVAL