Lyon 2015, championnats du monde d’athlétisme vétérans

Lyon 2015, championnats du monde d’athlétisme vétérans


Organisés pour la première en France, les championnats du monde vétérans ont vu défiler bon nombre d’athlètes du R2MA

Le 5000 m

  • le jeudi 05 aout, chaleur écrasante 35°, plan canicule déclenché par les autorités. Nous aurons donc droit au ravitaillement en eau et au brumisateur sur la piste pendant la course.

  • La course se déroule à 12h30, c’est la deuxième série des M55, la première concernait les engagés avec les temps de référence les meilleurs. La mienne concerne les « moyens », les plus faibles courront après.

Dès le deuxième tour je m’aperçois que personne ne veut mener et je prends les rennes pour ne pas sacrifier le chrono. Rapidement un seul coureur me colle aux basques : un suisse qui a l’air de souffrir mais tente de s’accrocher. Les tours passent sans être inquiété jusqu’au dernier où il me dépasse pour finir 4 secondes devant moi.

  • Je termine 6eme au scratch, à 15 secondes du podium.

Le 1500 m

  • Le mercredi 12 aout. météo clémente, soleil radieux, le stade est plus rempli que pour le 5000, la délégation ASPTT est arrivée hier, l’ambiance elle aussi est au beau fixe.

  • Je suis dans la 6eme série (80 engagés), celle des plus faibles avec une « tête de série » = 1 homme fort. Seul le premier de chaque série et 7 meilleurs temps seront qualifiés pour la finale. Autant dire que l’espoir est mince.

  • La course démarre sur un tempo lent, personne ne veut mener. Pour notre série c’est certain, seul le premier ira en finale. Je donne un coup d’accélérateur en prenant la tête à l’entrée du dernier tour. C’est le signal pour les plus costauds de fournir leur effort. A 250m de l’arrivée, les 2 meilleurs se détachent. A ce petit jeu je termine 3eme de la série, juste devant François Massé, à moins d’une seconde. A Dieu la finale, raison supplémentaire pour partager une bière avec François sans attendre, en regardant les autres courses et en encourageant les normands dans leurs qualifications.

  • Le 14 aout, nous assisterons aux finales du 1500 dans les tribunes en avec Nathalie SPRIET, Marcel GOMEZ et Abderrahmane DGEMADI et autres normands.

Le semi-marathon

  • Départ à 7h le matin, parcours plat. Température idéale 14°

  • La course démarre par un slalom entre les engagés plus âgés qui s’étaient postés sur la ligne de départ aux aurores. Il me faut 1 km pour stabiliser le rythme et continuer sur les bases prévues (1h20 soit 3’48 au km). Au fil des km je remonte des concurrents et me fais parfois dépasser. A chaque fois je regarde le dossard pour repérer les M55. Les sensations sont bonnes mais n’ayant pas fait de semi-marathon depuis 3 ans (rupture du tendon d’Achille) je suis prudent. Après le 15 eme km, les jambes commencent à me rappeler à l’ordre, je prie pour rallier l’arrivée sans encombre. Coté souffle tout va bien.

Les supporters du club postés sur le parcours me renseignent sur mon classement : 3 ème. Je me dis que je suis dans l’équipe de France des M55 (les 3 meilleurs de chaque pays). Ce que je n’ai pas compris c’est que je suis 3 eme M55, tous pays confondus, donc en théorie sur le podium individuel. Erreur fatale quand, à quelques mètres de l’arrivée, un espagnol M55 me double pour terminer 2 secondes avant moi. Bye bye la médaille de bronze en individuel …

La déception est vite effacée par la médaille d’or par équipe, ou je contribue comme 2 eme athlète français, derrière Fréderic CHETREFF, champion du monde individuel en 1 h 17’ 06’’. Je termine 1’30après lui en 1h 18’ 55’’.

Grande satisfaction également de voir Pascal LECOMTE sur le podium des M50 avec la médiale de bronze individuelle et la médaille d’or par équipe partagée avec Frédéric LAVILLE.

Nous louperons la cérémonie de remise des médailles par équipe le dimanche après-midi. Décidément, 2 podiums loupés la même journée! Mektoub (« c’était écrit »)

Résultats de ces championnats du monde :

Fréderic CHETREFF médaille d’or en individuel et une autre par équipe sur semi marathon M55.

Lyon2015 (64)

Pascal LECOMTE médaillé de bronze en individuel et en or par équipe sur semi-marathon M50

Lyon2015 (60)

Eric MAUDUIT médaille d’or par équipe (4ème en individuel) M55

1747577-32463100-1438927445_2

Christèle JOUAN : médaillée d’or par équipe F40 sur 10 et 20 km marche, vice-championne du monde sur 20 km marche F40 ainsi qu’un record de ligue F40, 5ème également sur le 10km marche, à 22″ de la 3ème.

DSC07502 (1)

Les autres participants du R2MA : Stéphanie HAZARD 400 m haies (6 eme), Martial HAZARD, Karine LANGLOIS sur 200 m, Régis MAUGE 1500 demi-finaliste, François MASSE 1500 M55 demi-finaliste, Jean-Claude PLAUT au 3000 steeple (6 eme M55), Laurent PIETIN, Philippe PICOT, Christophe CROISSANT et Thierry GAILLARD au semi.

Ainsi que Michelle PHILIPPE, habituée des grands rendez-vous internationaux vétérans, 10ème au poids F45. Passée par les qualifications le 10 aout avec un jet à 10m24, la plaçait à la 7ème place des qualifications. Direction la finale programmée le lendemain : résultat décevant pour notre « Mimi » qui se voit terminer 10ème de cette finale avec un meilleur jet à 9m80 !!

Une très bonne expérience pour nos vétérans en pays lyonnais !

Eric Mauduit

Plus de photos en cliquant sur cet album.