Championnats de France cadets et juniors !

Championnats de France cadets et juniors !


Nos 10 athlètes qualifiés se sont rendus à Albi le week-end dernier pour y disputer les championnats de France Cadets-juniors. Disputée sous un soleil omniprésent, la compétition n’aura pas forcément été satisfaisante pour tous.

Résumé du week-end de nos jeunes pousses :

Ce championnat débutait le vendredi à partir de 13h45 et il fallait attendre 16h00 pour voir apparaître sur la piste pyrénéenne un de nos représentants. Progressant au fil des semaines, Marie Alizée Denis apprivoise de mieux en mieux le tour de piste. Récemment passée sous la minute, l’objectif était pour elle de se rapprocher de son record. Au couloir 2, celle-ci bat à nouveau son record sur 400m en 59″51. Terminant à la 7ème place de la seconde série, celle-ci ne passera pas en finale mais son contrat est pleinement rempli !

A 16h30, débutait le concours de saut à la perche cadette. On retrouvait dans le premier concours Pauline Lerousseau. La barre de qualification directe était imposée à 3m45 ou il fallait être dans les 12 meilleures des 2 concours pour accéder à la finale (règle imposée dans tous les concours) programmée le lendemain. Le concours pour Pauline commençait à 2m90 franchi au 1er essai, elle butait ensuite légèrement à 3m10 pour passer au second essai… et ça ne passe malheureusement pas à 3m25, barre qui aurait suffit pour passer en finale. Après une saison où Pauline aura franchi certains paliers avec notamment un France hiver réussi et un nouveau record à 3m26, elle aura malheureusement été contrariée par quelques pépins physiques lors de ces dernières semaines… Rendez-vous l’an prochain !

Ensuite venait l’heure du lancer de poids cadette où on retrouvait Estelle Solloy et Maelle Philippe. La seconde nommée débutait alors dans le concours de qualification à 17h15 tandis que la première se retrouvait dans le second concours à 18h15. Il fallait lancer au moins à 13m30 pour une qualification directe ou rentrer dans les 12 meilleures des 2 concours. Chacun sait que des concours de qualifications sont parfois ponctués de quelques surprises mais nos deux sociétaires auront répondu présentes et seront de la finale programmée le samedi soir. Maelle en sera restée à 13m27 tandis qu’Estelle expédia son poids de 3kg à 12m77 pour venir prendre la dernière place qualificative !

La fournaise albigeoise battait son plein… Et venait le départ des courses de demi-fond. Engagé sur 3000m steeple, William Apperé aura malheureusement été contraint à l’abandon. Victime de mal de ventre dans ses dernières courses, celle-ci n’aura pas dérogé à la règle et William n’aura pas pu s’exprimer pleinement durant cette fin de saison estivale. Ce n’est que partie remise pour celui-ci qui passera Junior 2ème année l’an prochain !

Le samedi, débutait alors la plus grosse journée de ces championnats avec dès 10h le saut en longueur cadets. Qualifié de dernière minute, Luka Noyon n’avait pas rien à perdre. Engagé dans le premier concours, il fallait sauter au minimum à 7m00 pour rentrer en finale : saut qu’il avait déjà effectué mais avec un vent trop favorable.  Il réalise 6m35 à seulement 9cm d’une qualification en finale… Revanche à prendre pour l’an prochain !

Egalement à 10h, le premier concours de triple-saut cadette où on retrouvait Estelle Solloy. Revenant de blessure, celle-ci pouvait envisager de rentrer en finale : 11m75 ou être parmi les 12 meilleures. Réalisant 11m54 au 1er essai et 11m51 au 2ème essai, Estelle se blesse et devra malheureusement stopper ce championnat de France. Pour l’anecdote : Estelle aurait été qualifiée pour la finale…. Un bon rétablissement à elle et Estelle nous reviendra encore plus forte !

Et pour finir à 10h : avait également lieu le lancer de javelot cadette où Florence Grégoire était qualifiée. Nantie d’un record à 44m37, elle pouvait facilement se débarrasser des 42m00 imposée. Mais celle-ci n’aura malheureusement pas réussie à rentrer dans le concours et n’aura pu expédier son javelot qu’à 36m40 ! Il fallait alors attendre le deuxième concours de qualification programmé à 11h30 pour savoir si elle avait la possibilité d’intégrer la finale. La qualification se jouant à 39m07… Florence ne sera pas de la finale prévue le lendemain.

Dix minutes plus tard, commençait le concours de saut à la perche junior. On retrouvait dans le premier concours Alix Loisel. La barre de qualification directe était imposée à 3m60 ou il fallait s’installer dans les 12 meilleurs des 2 concours pour accéder à la finale programmée le lendemain. Le concours pour Alix commençait à 3m10 franchi au 1er essai, elle butait ensuite légèrement à 3m30 pour passer au second essai, tout comme à 3m40… et ça ne passe malheureusement pas à 3m50, qui aurait constitué pour elle un nouveau record personnel, une hauteur qui aurait suffit pour passer en finale.

Le 800m était programmé à 12h00, le soleil restait bloqué au dessus du stade d’Albi. Engagé dans la 1ère série, Guillaume Brasselet termine 9ème en 2’01″66. Certes, Guillaume ne sera pas exprimé sur ce double tour de piste mais cette saison aura été pour lui celle de la confirmation.

A 13h, débutait le premier concours de qualification du disque cadette. Avec les deux meilleures performances françaises de l’année, Maelle Philippe et Florence Grégoire devaient logiquement être de la finale (37m50 pour la qualification directe)! Chose bien faite puisque dans le concours 1, Maelle réalise 39m46 et ensuite dans le concours 2, à 14h30, Florence lance son engin à 39m99. Elles se donnaient donc rendez-vous pour la finale…

En début de soirée, à 17h20 exactement, étaient lancées les séries du 400m haies juniors hommes. Habitué des France, Mehdi Khiara se retrouvait alors dans la 2ème série. Il fallait terminer dans les 2 premiers de chaque série ou être repêché au temps. Medhi ne réalise pas alors la course souhaitée et termine dans un chrono loin de son potentiel en 59″57.

La journée se terminait pour nos athlètes du R2MA avec la finale du poids cadette où on retrouvait Maelle Philippe. Au vu de la start-list, le concours paraissait ouvert avec 10 filles sur les 12 dans les 13 mètres lors du concours de qualifications ! C’est alors que dès le 2ème essai, Maelle s’installe « provisoirement » sur la 3ème marche du podium avec 14m04…. Qu’elle ne quittera plus : aucune de ses adversaires ne réalisant mieux ! Maelle décroche ainsi sa deuxième médaille nationale au poids cette année après le titre de cet hiver. Elle avait également rendez-vous demain pour la finale du disque cadette pour une 3ème médaille.

Le dimanche sonnait donc la fin de ces championnats de France où on retrouvait dès 10h10 la finale du disque cadette avec Maelle et Florence…. La tension était bien sûr palpable où 3 filles sortaient du lot mais rien n’était joué avant la fin du concours. Longtemps en tête (jusqu’au 5ème essai…) avec un jet à 41m93 Maelle se voit coiffer sur le poteau, au dernier essai, par deux filles Anne Pheulpin, de l’UF Machine mais aussi par sa camarade de club, Florence Grégoire. Cette dernière remporte donc son deuxième titre national après celui de cet hiver avec un dernier jet à 42m77 ! Un concours indécis mais qui aura permis à nos deux pépites d’emmagasiner de l’expérience. A noter que le podium cadette réalise de meilleures performances que celui des juniors… !

Un bilan positif pour le R2MA pour ce troisième championnat de France où le club se sera montré aux avant-poste et récompense ainsi le travail de formation de nos sections locales.

Un grand bravo également aux coachs de ces athlètes : Nicolas Delahaye, Nicolas Bordet, Marc Beaufils, François Massé, Théo Effray, Sleiman Omari et sans doute le coach de l’année : Jean-François Grégoire !

Florian